• Pâques

     Les fêtes religieuses ont une place importante en Martinique, qui compte de nombreux chrétiens, très pratiquants. Les fêtes pascales sont donc un moment fort sur l'île (au même titre que Noël, dont je vous parlerai en fin d'année!!!).

  • 22/04/2019

    On termine tranquillement notre week-end pascal, qui a été marqué par notre première dégustation (enfin!) du traditionnel matoutou de crabes!!! Pour ceux qui suivent le blog, vous savez de quoi je parle, pour les autres, allez donc relire mes articles sur Pâques (c'est ICI)!

    Alors c'est vrai que l'on n'entend parler depuis plusieurs semaines que de crabes, crabes, crabes... A l'école déjà, avec les leçons de science de grand Ouistiti (il est maintenant incollable sur les différentes variétés de crabes!!), la poésie et les lectures de Pépette ; sans parler des affiches publicitaires, des articles de la presse locale...

    Bref impossible de louper le crabe, et cette fois-ci j'ai réussi à réserver du matoutou à emporter dans un restaurant : et oui, car il n'est toujours pas possible pour moi d'envisager de tuer des crabes pour les cuisiner... Car on a bien la possibilité d'en acheter (vivants!) un peu partout, mais on préfère les regarder seulement!!

    Dimanche, nous sommes donc allés récupérer notre matoutou tout prêt, et direction la plage pour la dégustation, avec des copains de métropole en vacances ici...

     

    Tout ce qu'on peut dire, c'est que c'est compliqué à manger... mais on se régale!!! Le matoutou est cuisiné avec des crabes de terre, dont la carapace et les pattes sont plutôt solides!! C'est donc toute une aventure pour casser les pattes, et récupérer la chair.... Nos enfants se sont pris au jeu, et ont finalement apprécié de manger ces crabes!! On en a plein les doigts, on met longtemps pour décortiquer, et manger très peu de chair au final, mais c'est tellement bon!!!

     

    Et comme il en restait après notre festin à la plage hier, et bien re-belote à midi... Quand tout le monde eut fini de manger son crabe, j'ai décortiqué le dernier des derniers pour récupérer sa chair : une bonne demi-heure d'effort, pour au final récupérer un petit pot de crabe à déguster!!! Décidément, le matoutou ça se mérite!!

    J'espère que vous aussi avez passé de bonnes fêtes de Pâques, et que vous vous êtes régalés avec un plat traditionnel... 


    1 commentaire
  • Ca y est le week-end pascal est terminé, et comme je vous en avais déjà parlé l'année dernière, c'est un des moments forts sur l'île!! Pour preuve, on a le droit ici à 2 jours fériés : le lundi de Pâques, ET le vendredi Saint qui le précède!! Un grand week-end festif donc pour les familles, qui se passe pour beaucoup à la plage... et évidemment qui rime avec "camping". C'est LE week-end de l'année où le camping "sauvage" est toléré à peu près partout : il est de tradition d'aller camper ici à Pâques!! C'est donc un week-end où nous évitons la plage, archi-bondée et envahie de tentes : pour illustrer, je vous mets une photo d'une plage du sud prise une semaine avant Pâques, et la pub de Décathlon :

     

    Au niveau gastronomique, le matoutou de crabes tient toujours une place prépondérante : ici c'est le symbole de cette période, et pas le lapin, ou la poule... Nous n'en avons malheureusement pas goûté cette année encore!!! En fait le matoutou peut s'acheter dans quelques endroits seulement (et au niveau communication, difficile de savoir où!!), et j'ai un peu loupé la période de pré-commande... Allez il nous reste l'année prochaine pour décortiquer les crabes!! A la place quand même, j'avais acheté chez LE chocolatier de l'île (les frères Lauzéa) un matoutou (un crabe donc) tout en chocolat!!! MMmmmmmmmh....

    Les enfants ont fait leur petite chasse aux œufs (dans l'appartement, malheureusement il a pas mal plu dans le week-end!!), et moi je me suis amusée à faire un feuilleté apéritif façon œuf de Pâques pour un pique-nique entre copains :

    Voilà pour notre week-end pascal en toute simplicité, j'espère que vous avez passé de joyeuses fêtes de Pâques de votre côté!!


    1 commentaire
  •         Quand on parle des fêtes religieuses, on a toujours un mets traditionnel qui nous vient en tête..... Et donc si je vous dit "Pâques", vous allez me répondre (sûrement) "gigot d'agneau" (en  avez-vous mangé cette année, amis métropolitains?).

    Et bien ici en Martinique, "Pâques" rime avec "Crabes". C'est LE plat à manger, plus précisément le matoutou de crabes, qui est composé de crabe en sauce accompagné de riz (le matoutou se mange surtout le lundi de Pâques). Le crabe utilisé est un crabe de terre, qui est attrapé au abords des plages et dans les mangroves avec un piège fait-maison en bois. Je vous mets en lien une page très intéressante où est expliquée cette tradition du crabe ici : c'est par Là.

    Donc dans les jours qui précèdent Pâques, on trouve tout un tas de marchés aux crabes, ou des vendeurs au bord des routes, et on peut même acheter ces crabes dans les hypermarchés... Je vous parle bien sûr de crabes vivants; une fois récupérés/achetés, ils sont ensuite nourris avec des végétaux (fruits, herbe) pour être "nettoyés" (de l'intérieur)...  Avant d'être enfin cuit dans le fameux matoutou le jour voulu!!

      Les crabes lors de ma dernière visite au supermarché...

     

     

     

     

     

     

     

    Bon, malgré mes envies de cuisiner tout comme ici, je vous avoue que je n'ai pas pu me résoudre à acheter un crabe vivant... Donc pas de matoutou pour nous cette année, on aura peut-être l'occasion de le partager avec des martiniquais l'année prochaine!! Sachez qu'il existe même un concours du meilleur matoutou de l'île (le "Crabe d'or").

            Donc gigot d'agneau façon créole pour nous à Pâques (cuit dans un bouillon d'épices et de feuilles de bois d'inde)... Mais rassurez-vous, j'ai quand même respecté le menu du Vendredi Saint, qui se compose d'accras divers. Ce jour-là est un jour dit maigre (voir jeûné pour certains), sans viande. Ce sont donc les légumes et le riz qu'on consomme, accompagnés d'accras aux légumes (choux, giraumon, carottes...), à la morue et/ou aux crustacés. Voici les miens : (pour la recette, c'est celle publiée dans le blog, mais à la place de la morue j'ai mis  120g de crevettes coupées en morceaux pour les uns, et des légumes râpés -giraumon, carotte, oignon- pour les autres)

    Alors je vous rassure, la tradition des œufs en chocolat existe aussi, j'ai vu quelques chasse aux œufs organisées ici ou là... On trouve des chocolats de Pâques en magasins (beaucoup moins qu'en métropole!!). Les enfants ont été très contents de faire leur chasse aux œufs dans l'appartement!!!


    3 commentaires
  • Pâques est avant tout une fête religieuse, c'est donc une période de célébrations. Tout commence le Vendredi Saint, le jour des pèlerinages sur les chemins de croix. L'un des plus fréquenté est celui de notre dame de la Salette à St Anne (rappelez-vous je vous l'ai présenté ICI). D'ailleurs ici en Martinique, le Vendredi saint est un jour férié, en plus du lundi de Pâques (et oui donc beaucoup de lieux ferment le jeudi à 13h, pour ne rouvrir que le mardi matin!!). On retrouve les traditionnelles messes dans les différentes paroisses le dimanche de Pâques.

    Mais ce qui est particulier en Martinique lors de Pâques, c'est que les familles se rassemblent pendant le week-end (pour un jour ou tout le WE) sur les plages pour camper. C'est un des rares moments où le camping sauvage est accepté (mais contrôlé!). Les plages se remplissent donc de tentes, tables, frigos, sonos, groupes électrogènes... Un camping improvisé quoi!!! Et la musique fait partie intégrante de tous les rassemblements ici...

     

    Donc pour notre part on préfère éviter les plages pendant cette période...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique